L'homme qui voulait vivre sa vie

Un formidable thriller, poisseux comme la peur.

 

La mise en scène, sensorielle, funambule, suspend l'intrigue entr les faïences du ciel et les brisures de l'homme, la transparence de l'océan et les ténèbres intimes d'un voleur de vie. Le romand de Douglas Kennesy était palpitant, en l'adaptant  Eric Lartigau a inventé le thriller flamboyant.

San. B.

Studio magazine - novembre 2010